Chaque jour, nous voyons de plus en plus de parents confier des tablettes, des téléphones portables et d’autres types d’appareils électroniques à leurs enfants. Souvent, ils le font aussi pour remplacer les baby-sitters, les soignants, les grands-mères et même leur affection et leur attention avec ces appareils.

C’est très simple de donner à un enfant un appareil qui brille, qui émet des lumières, des sons et qui a des jeux, et de le laisser jouer seul pendant des heures. Ce que l’on ne sait pas, c’est que, même si ces appareils peuvent amuser l’enfant sur le moment, cela compromet sa capacité à être heureux.

La technologie peut améliorer nos vies. Pour voyager, s’informer et résoudre des problèmes simples, on se tourne désormais presque exclusivement vers la technologie. Nous devons tirer parti de la technologie et saisir tous ses côtés positifs. Mais il faut savoir identifier les limites : un enfant ne peut pas jouer pendant des heures avec un appareil électronique, et seulement quelques minutes avec d’autres enfants ou avec ses parents.

À cet égard, nous publions la fameuse réponse de Steve Jobs à la question de savoir pourquoi lui-même éloignait ses enfants de tels appareils électroniques :

« Mes enfants m’accusent d’être un peu fasciste à la maison sur l’utilisation des tablettes, et c’est parce que j’agis comme un dictateur en les empêchant d’utiliser ce type de technologie. Ils me disent que les parents d’amis n’imposent pas de telles limites, et ils me demandent pourquoi ils ne peuvent pas utiliser les tablettes et les téléphones portables aussi longtemps qu’ils le souhaitent. Mais ma position, et celle de ma femme, est très simple : on a vu à quoi pouvait mener l’usage excessif de la technologie chez les adultes, alors imaginez chez les enfants. Je ne veux absolument pas que cela arrive à mes petits. 

Un enfant qui passe beaucoup de temps sur les tablettes et les téléphones portables peut souffrir de nombreux problèmes, à commencer par l’addiction à ces types de technologies, l’hyperactivité et l’exclusion sociale. Laisser nos enfants utiliser les tablettes et les téléphones portables sans limites, c’est les condamner à un avenir malheureux, dans lequel ils risquent d’être dépendants de la drogue ou des appareils électroniques.