Selon toute vraisemblance, la marguerite est la fleur qui apparaît le plus souvent dans les dessins d’enfants, la plus représentative de la catégorie, et pour cette raison aussi la plus connue. Sa tige est dressée, d’aspect élancé et sinueux, les feuilles plutôt clairsemées, tandis que le « capitule » est jaune et comporte de nombreux pétales blancs réunis.

Variété

C’est une plante vivace , et peut appartenir à deux genres différents de la même famille des Astéracées : le genre Leucanthemum qui comprend le Leucanthemum vulgare , la marguerite classique, et le Leucanthemum atratum dont les fleurs ne dépassent pas 30 cm de hauteur, et le genre Bellis , qui distingue la Bellis vivace , c’est-à-dire la soi-disant “pratolina” ou marguerite des prés , avec des feuilles plus petites en forme de rosette et un port plus rampant.

Culture et soins

Exposition

Sans aucun doute, une exposition complète au soleil favorise la culture de cette fleur printanière. Dans tous les cas, la marguerite peut être plantée à mi-ombre, sans que cette exposition ne gêne le développement de la plante.

Sol et fumier

Pour cultiver la marguerite, tout type de sol est valable même si, dans certains cas, il peut être plus judicieux d’utiliser un sol légèrement calcaire. Une règle à suivre est de s’assurer que le sol est toujours maintenu humide et bien drainé.

En ce qui concerne la fertilisation , un produit organique est conseillé, ou éventuellement, au début du printemps, un engrais granulaire à libération lente à haute teneur en potassium.

arrosage

La marguerite a besoin d’être arrosée assez fréquemment : trois ou quatre arrosages par semaine au printemps, puis quotidiennement en été, surtout les jours les plus chauds. Pendant la période de repos végétatif, mieux vaut ne pas trop arroser : une fois toutes les deux semaines est largement suffisant.

Avant d’arroser la marguerite, vérifiez si la plante a réellement besoin d’eau : si le sol est sec, vous pouvez procéder, sinon s’il est encore humide au toucher, attendez de mouiller la plante.

Taille

La marguerite n’a pas besoin d’être taillée, il suffit donc de n’enlever que les parties perdues.

Maladies et ravageurs

La marguerite est une plante très résistante, mais il existe quelques différences d’un genre à l’autre : le genre Bellis , en règle générale, ne craint pas les maladies et les parasites, tandis que le genre Leucanthemum peut craindre les pucerons ou les escargots.