Les caméras de vidéosurveillance élèvent le niveau de sécurité de votre maison : toutes les précisions sur l’installation dans le jardin.

Pour augmenter la sécurité de votre maison, beaucoup comptent sur des solutions consolidées, telles que des portes blindées , des alarmes, des grilles aux fenêtres et bien plus encore. Cependant, si vous souhaitez surveiller tout ce qui se passe à l’intérieur et à l’extérieur de votre maison, vous devez opter pour un système de vidéosurveillance , éventuellement avec des outils de pointe capables de capturer d’excellentes images même la nuit. Qu’il s’agisse d’une villa en dehors de la ville ou d’un appartement en copropriété, les caméras sont souvent décisives pour prévenir les vols et alerter la police à temps.

Caméras de vidéosurveillance : tout ce que vous devez savoir

Mais alors les caméras peuvent être placées n’importe où à l’intérieur et à l’extérieur de votre maison ? En réalité, ce n’est pas le cas, étant donné que les règles et interdictions établies par la loi doivent toujours être respectées. Le risque est celui de porter atteinte à la vie privée d’autrui et donc d’encourir des sanctions assez lourdes. Le système de vidéosurveillance doit être installé de manière correcte : la présence de caméras, en effet, doit être signalée par des panneaux spéciaux , quel que soit le type de maison dans laquelle vous vivez. De plus, les enregistrements acquis par les caméras peuvent être conservés pendant 48 heures maximum : si le matériel devient intéressant pour la police, celle-ci devra envoyerune demande motivée de capture d’images au propriétaire des caméras.

Vidéosurveillance
Les caméras doivent donc être installées uniquement dans les zones pertinentes, c’est-à-dire dans les zones où l’on est sûr de ne pas filmer les parties communes (jardins, parkings…) et de ne pas filmer les piétons circulant dans la rue. Les caméras doivent donc être placées près de la porte d’entrée de la maison ou des fenêtres, sans aller cadrer le palier ou la rue. Comme mentionné ci-dessus, le propriétaire doit informer de la présence des caméras avec les panneaux appropriés : il n’est pas nécessaire de demander une autorisation.

En ce qui concerne les parties communes des appartements en copropriété, l’autorisation doit passer de l’autorisation de l’assemblée. Et  il n’est pas possible d’encadrer les espaces privés des maisons individuelles , comme les balcons et les terrasses.

La bonne hauteur pour les caméras extérieures : tous les détails

Un autre détail très important à prendre en considération, en cas d’installation de caméras externes, est celui de la hauteur. Cet aspect, en effet, peut être décisif. Les caméras installées à la bonne hauteur empêchent le vol ou les dommages par des tiers et vous permettent également d’avoir toujours des images claires à disposition. Pour cette raison, le conseil donné à ceux qui souhaitent placer des caméras externes est de les installer à environ 4 mètres au-dessus du sol. Il est clair que le propriétaire de la maison peut décider de les installer à une hauteur différente, s’il le juge approprié et si sa maison nécessite un positionnement différent.

Caméras dans le jardin
Enfin, venant au signe qui signale la présence de caméras vidéo, les informations qu’il doit contenir incluent le nom du propriétaire du traitement des images (dans le cas d’une entreprise, le nom de l’entreprise, ndlr) ; le nom de la personne responsable du traitement des images ; les principes généraux relatifs au traitement des données, aux durées de conservation et aux méthodes de suppression des images ; enfin, la raison qui a poussé le propriétaire à installer le système de vidéosurveillance. Les panneaux doivent être situés près des caméras et dans un format qui les rend clairement visibles pour les passants.