Plantez les poux la méthode naturelle pour les éliminer en quelques étapes

Parmi les principaux problèmes qui affligent nos plantes, nous trouvons certainement les insectes . Dans ce cas, les pucerons sont probablement les petits animaux les plus insidieux et les plus dangereux pour la végétation. Ces insectes peuvent être si nuisibles que même la plante meurt. Parmi les poux les plus connus, on trouve les pucerons, ou insectes qui se multiplient rapidement et survivent en suçant le sang de la plante. Mais existe-t-il une solution pour les contrer ? Voyons cela ensemble.

Les poux des plantes : des solutions efficaces

Il existe plusieurs stratégies très utiles pour lutter contre les poux des plantes . Tout d’abord, nous vous suggérons de faire attention à reconnaître immédiatement l’infestation, étant donné et considéré, comme prévu, que ces insectes se multiplient très rapidement. Il est nécessaire de vérifier les plantes tous les jours, en éliminant les éventuels poux présents sur les feuilles et les tiges de la plante : aidez-vous d’un jet d’eau assez fort ou d’un chiffon humide . Attention à ne pas abîmer la plante !

En réalité, cette méthode n’est pas toujours efficace. Parmi les autres solutions envisageables figure celle liée à l’utilisation de produits chimiques ad hoc : certains produits sont à base de pyrèthre, très utile contre ces petites bêtes. Il faut dire cependant que ces produits peuvent être nocifs pour la santé et peuvent également nuire à la santé de notre plante. Ce discours est à analyser surtout si l’on parle de plantes fruitières ou potagères. On peut aussi utiliser un peu de savon de Marseille comme alternative.

D’autres produits du marché, totalement bio, peuvent également être utiles. Nous vous rappelons qu’il existe également d’autres insectes qui peuvent aider à contrecarrer l’action des pucerons : on parle par exemple des coccinelles, qui sont gourmandes de pucerons.

Autres infos utiles

Il serait également utile de comprendre pourquoi certaines plantes sont attaquées par des pucerons, ou poux des plantes. D’abord parce que ces petits animaux ont pour but de se nourrir de plantes, qui sont en bonne santé. Leur sang est la principale nourriture des plantes. Sachez que les plantes ornementales sont riches en nutriments particulièrement appréciés des pucerons. De plus, leur capacité à proliférer réside aussi dans le fait qu’ils ont peu de véritables prédateurs naturels. Cela en fait, par conséquent, de petits animaux qui peuvent se nourrir dans une tranquillité presque totale, sans problèmes majeurs.

Le conseil est de faire constamment attention à vos plantes et de rechercher immédiatement les traces de pucerons. S’il y en avait, agissez immédiatement avec l’une des méthodes suggérées !