La seule façon de conserver le basilic séché est celle-ci. Aujourd’hui nous allons vous donner une astuce pour utiliser cette belle plante aromatique dans toutes ses parties.

Comment conserver le basilic séché

Du basilic comme s’il était frais même s’il est désormais séché ? Oui, c’est possible mais seulement si l’on met en pratique cette technique que seuls les agriculteurs connaissent . Prêt à être surpris ?

PROPRIÉTÉS DU BASILIC

Plante aromatique à l’odeur très agréable, le basilic est parfait pour donner une note forte et intense à nos plats. Mais ses vertus ne s’arrêtent certainement pas à la cuisine. Pour les connaisseurs de médecine complémentaire et ayurvédique , les feuilles de basilic représentent un trésor véritablement précieux et nous allons maintenant découvrir ensemble pourquoi.

Feuilles de basilic

Savez-vous que cette plante peut vous aider à résoudre certains problèmes courants ? Si vous souffrez de dyspepsie ou de météorisme , mâcher 3 feuilles de basilic peut être la solution à votre problème. Vous pouvez également les utiliser pour réaliser une décoction ou une tisane : l’effet digestif et purifiant est garanti.

Il n’est pas difficile de cultiver cette belle plante aromatique parfumée. Avec les bons soins, vous pouvez avoir  du basilic frais et sain pendant un an. De plus, tout le monde ne sait pas que toutes les parties de cette plante peuvent réellement être utilisées , à l’exception de la racine.

Généralement, nous n’utilisons que les feuilles que nous essayons de conserver le plus longtemps possible grâce à diverses techniques. Et si nous vous disions que même le basilic séché peut se conserver des années ? Voici la technique que seuls les agriculteurs experts connaissent.

La Seule Façon De Conserver Le Basilic Séché

Le basilic séché est aussi une ressource précieuse , un trésor en cuisine et au-delà, dont il faut faire provision. Si vous ne connaissez aucune méthode de stockage , ne vous inquiétez pas. On vous dévoile une astuce qui vous permettra de le conserver des années !

Tout d’abord, il est bon de préciser que c’est ce qu’on appelle « l’épi de basilic » qui peut être séché . Il existe deux techniques que vous pouvez utiliser. La première est très simple et consiste à obtenir le basilic en le tirant simplement avec la méthode manuelle : avec le pouce et l’index vous pressez doucement le brin et en quelques secondes vous aurez les feuilles entre vos mains.

Oreille de basilic

Il ne vous reste plus qu’à le mettre dans un sac et à le laisser sécher . Le deuxième système consiste plutôt à couper l’épi et à le “nettoyer” ultérieurement, en procédant toujours au séchage.

Attention à apprendre à reconnaître les rameaux qui peuvent être coupés . Il existe une astuce : la branche à couper sera totalement verte et aura des fleurs dans la partie centrale qui indiquent que la pollinisation et la floraison ont déjà eu lieu .

Mais comment sèche-t-on le basilic ? Il vous faut vous procurer un filet, le placer sur votre basilic, fermer le filet et l’accrocher sur un étendoir – à placer dans un endroit frais à l’abri du soleil – en le fermant latéralement avec des pinces à linge.

Technique de réseau

Comment savez-vous que le séchage a réussi ? Simple : quand le basilic devient vert et sec. Il ne vous reste plus qu’à le placer dans un bocal en verre et à le fermer avec son couvercle hermétique : vous aurez du basilic que vous pourrez utiliser quand vous le souhaitez . Avec cette technique de conservation, cela durera des années !