Lorsque les températures baissent, il semble inévitable de porter quelque chose de plus lourd qui puisse vous garder au chaud. Et quel meilleur vêtement que la doudoune , toujours à la mode ?

Avant de les retirer de la garde-robe, cependant, il est bon de les laver et d’éliminer toute odeur de moisi due au fait qu’ils ne sont pas utilisés pendant les mois d’été. Mais le lavage mérite beaucoup d’attention car ces vêtements sont très délicats.

Pour cette raison, aujourd’hui nous allons voir ensemble comment laver les couettes à la maison sans les abîmer avant de les porter cet hiver !

Avant de commencer

Tout d’abord, avant même de procéder au lavage de vos couettes, il est bon de suivre une série de précautions afin de ne pas les abîmer.

Nous vous conseillons donc de vider toutes vos poches et de toujours vous assurer qu’il n’y a rien dans votre poche avant de les laver car vous pourriez les déchirer ou les abîmer. Si, alors, il y a des résidus de poussière, de terre, de cheveux,  il est conseillé de les enlever d’abord avec une brosse.

De plus, nous vous recommandons de ne jamais utiliser de batteur à moquette , car vous pourriez endommager les plumes, ou l’eau de javel et autres détergents agressifs. Et maintenant… voyons comment faire !

Lavage des mains

Puisque, comme nous l’avons déjà dit, les couettes sont très délicates, nous vous conseillons de privilégier le lavage à la main , afin de ne pas risquer d’ abîmer le rembourrage ou les tissus. Il vous suffit alors de remplir une baignoire  ou un grand bol d’eau tiède. Après cela, versez  un verre de vinaigre de cidre de pomme  et  4 cuillères à soupe de bicarbonate de soude et mélangez le tout.

Alternativement, vous pouvez également utiliser  un verre de jus de citron  et  4 cuillères à soupe de bicarbonate de soude . Si vous préférez, vous pouvez également ajouter quelques gouttes d’huile essentielle de citron ou de lavande  pour désodoriser vos couettes et supprimer l’odeur de renfermé !

A ce stade, trempez votre couette dans le mélange ainsi obtenu et laissez- la environ une heure . Enfin, sans la presser, étalez -la horizontalement pour éviter d’abîmer les plumes et laissez-la sécher à l’  extérieur , à l’abri du soleil direct : votre couette sera comme neuve !

Dans la machine à laver

Bien que le lavage des mains soit plus sûr, vous pouvez en fait laver votre couette dans la machine à laver tant que les  étiquettes  de lavage le permettent. Consultez-les donc pour en être sûr, puis procédez à un  lavage délicat en machine à laver .

 

Nous vous conseillons donc de retourner la couette sur l’envers, de la placer toujours seule  dans le tambour et jamais avec d’autres articles puis d’ajouter une cuillerée de bicarbonate ou de savon de Marseille dans le distributeur de lessive. Les deux ingrédients, en effet, possèdent des propriétés nettoyantes délicates, capables de nettoyer toutes les surfaces et les vêtements sans les endommager !

A ce stade, lancez un cycle de lavage délicat à l’eau froide  ou à  30° maximum et, une fois terminé, sortez la couette  de la machine à laver  et essayez de battre le plus possible afin d’  étirer les plumes.

Enfin, étalez-la toujours à l’  horizontale  pour ne pas abîmer les plumes et ne pas laisser le rembourrage se déformer et laissez-la sécher : votre couette aura l’air de sortir du linge !

Après le lavage

Une fois votre couette lavée, il est important de suivre d’autres précautions pour éviter de la déformer. Après le lavage, en effet, il est important de bien répartir son rembourrage  lorsque vous le retirez du tambour de la machine à laver ou de la cuve.

En plus du  lavage délicat , le séchage doit donc aussi être “délicat”. Tout d’abord, nous vous conseillons de ne jamais l’étaler verticalement mais toujours horizontalement afin d’obtenir une répartition homogène des plumes et d’éviter qu’elles ne s’accumulent dans certaines zones de la couette en raison du poids de l’eau.

De plus, comme déjà mentionné, ne laissez pas sécher la couette et ne l’exposez pas à  la lumière directe du soleil  ou à des sources de chaleur directes, telles que le radiateur, car des températures élevées pourraient “sécher” les plumes et leur faire perdre leur douceur. Enfin, pensez toujours à faire sécher la couette dans un  endroit bien aéré  et à ne la ranger dans l’armoire que lorsqu’elle a retrouvé son  volume d’origine.

Avertissements

Nous vous rappelons que vous devez toujours respecter les étiquettes de lavage avant de procéder de votre propre initiative.