La fleur de cire ( Hoya carnosa ) est une plante prodigieuse, dont le nom dérive de l’apparence de ses fleurs qui semblent être en cire ou en porcelaine, surtout lorsqu’elles ne sont pas encore complètement ouvertes.

Selon la longueur de la plante, il est possible de la laisser pendre ou de l’adapter à une plante grimpante, même si dans ce dernier cas il faudra encore l’attacher à un support.

Pour fleurir, la fleur de cire doit être placée dans un endroit bien éclairé, mais non exposée à la lumière directe du soleil. L’idéal est de le placer à l’extérieur, dans un endroit abrité des rayons du soleil mais avec beaucoup de lumière.

La fleur de cire ne résiste pas au froid intense, c’est pourquoi si vous décidez de la cultiver dans des endroits froids, vous devrez la protéger du vent et du gel.

Ses feuilles sont d’aspect ovale et charnu, ce qui est révélateur des réserves d’eau que la plante est capable de conserver. Malgré cela, il est conseillé de l’arroser fréquemment en été, pour favoriser la floraison.

En hiver, il est nécessaire de réduire la fréquence d’irrigation, permettant au sol de surface de sécher entre les arrosages. Trop d’eau pourrait faire jaunir les feuilles.

La fleur de cire peut atteindre une hauteur de plusieurs mètres, mais cela dépendra de la taille du vase. Un pot de 30 cm suffit pour contenir une plante de 3 ou 4 mètres de hauteur. La plante commence à fleurir lorsque les racines sont bien serrées.

Les principales causes de la chute des bourgeons floraux sont la chaleur excessive (une température moyenne de 30°C ou plus), le mouvement des plantes, les courants d’air froid (comme la climatisation) et le manque d’eau.

La plante ne fleurira pas si elle manque de nutriments, de lumière ou d’humidité, ou si le pot est trop grand.