Qu’est-ce que la prime mobilier 2023 ? Comment demander la prime ? Nous essayons de donner une réponse complète à ces questions.

La Prime Mobilier 2023 prévoit un abattement de 50% jusqu’à 8 000 euros pour l’achat de mobilier et de gros électroménager destinés à servir d’ameublement pour les biens faisant l’objet d’interventions de valorisation du patrimoine bâti.

Sur la base de la loi de finances 2022, la réduction s’applique aux dépenses engagées en 2022, 2023 et 2024 pour l’achat de meubles et de gros appareils électroménagers de classe A et supérieure.

Bonus mobiles 2023 : les détails

Il s’agit des fours de classe A et supérieure, des lave-linge, sèche-linge et lave-vaisselle de classe E et des réfrigérateurs et congélateurs de classe F.

Les montants seront réduits dans les années à venir d’un maximum de 16 000 € en 2021 à 8 000 € en 2023 et 5 000 € en 2023.

La prime mobilier s’applique aux achats effectués jusqu’au 31 décembre 2024 et la demande ne peut être présentée que par ceux qui effectuent des rénovations de bâtiments à partir du 1er janvier de l’année précédant celle au cours de laquelle les biens ont été achetés.

Électroménagers inclus dans la prime mobilier 2023
La date de début des travaux de rénovation peut être justifiée par une auto-déclaration pour les travaux ne nécessitant pas d’autorisation ou de déclaration administrative, ou par une communication préalable de l’ASL, indiquant la date de début des travaux, comme l’exige le code de la construction . , si une telle notification ou autorisation est requise.

En d’autres termes, la prime mobilier couvre les dépenses engagées si de nouveaux meubles ou gros électroménagers sont achetés avant le 31 décembre dont la classe énergétique est de classe A pour les fours, de classe E pour les lave-linge, sèche-linge et lave-vaisselle.

Pour les réfrigérateurs et les congélateurs, la classe doit être F, et sera toujours la même même pour les appareils qui nécessitent l’étiquette énergétique .

Quels meubles sont éligibles ?

Les meubles éligibles comprennent les lits , les commodes, les armoires, les tables, les bibliothèques, les tables de chevet, les chaises, les fauteuils, les canapés , les matelas, les buffets et les luminaires qui sont un complément nécessaire au mobilier du bien à rénover.

Les portes, sols (par exemple parquet), rideaux, tentures et autres accessoires d’ameublement ne peuvent pas bénéficier de la prime.

Le bonus pour les gros appareils dépend de la classe énergétique. L’achat de gros électroménagers sans étiquetage énergétique n’est éligible à la prime que s’il n’y a pas d’obligation d’étiquetage pour ce type.

Les dépenses engagées pour l’achat de meubles et de gros appareils électroménagers peuvent également être prises en considération, à condition que les frais de transport et de montage soient pris en charge avec le mode de paiement demandé.